La monoplace 100% électrique exposée au Salon de Francfort.

C’est à l’occasion du 64ème Salon de Francfort que la monoplace 100% électrique EF01 de Formulec va fêter sa première année de roulage et de développement.

Une année riche d’innombrables enseignements tant les incidences générées par la propulsion électrique sur le sport automobile de haut niveau sont nombreuses et variées.

Avec plus de 1200 kilomètres parcourus sur des pistes aussi variées que Le Mans ou Magny-Cours, avec de nombreuses séances d’essais grandeur nature en soufflerie et au banc, l’EF01 a permis d’accumuler l’expérience indispensable pour pouvoir organiser à l’avenir les compétitions correspondantes.

Cette expérience a également été confortée par les différentes sorties promotionnelles de l’EF01 depuis un an, comme à Cancun lors du COP16, au Challenge Bibendum à Berlin, à la Parade ‘Le Mans vers le Futur’ lors des 24 Heures, ou encore lors des road-shows de Moscou et Rotterdam aux côtés des écuries de Formule 1.

Fortes de ce bagage, les équipes techniques ont ainsi pu définir les spécifications de la version définitive de la monoplace 100% électrique de Formulec, l’EF02, amenée à être engagée en compétitions internationales.

Les principales évolutions concernent le design, le coût, l’allègement, l’exploitabilité par les équipes, et surtout la sécurité. C’est pourquoi l’EF01 sera exposée lors du Salon de Francfort sur le stand de la société Dekra, leader européen du contrôle technique automobile et spécialiste des questions de sécurité,

Les technologies embarquées dans l’EF02 détermineront de nouveaux standards en matière de sécurité passive et de crash-tests, mais également en matière de contrôle technique sur les épreuves.

Dekra et Formulec, partenaires depuis décembre 2010, ont établi leur collaboration autour des thèmes liés à la sécurité d’exploitation de la monoplace électrique. En liaison avec l’ingénieriste Ségula Technologies Automotive et les autres partenaires techniques du projet, ils étudient les aspects de sécurité liée à l’exploitation de l’EF02 et les problématiques de contrôle technique susceptibles d’être rencontrées sur les épreuves à venir.

Source : Formulec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *