La conduite supervisée une alternative au permis trop cher

une autre façon de se préparer au permis

Pour les étudiants le permis de conduire reste incontournable, mais extrêmement onéreux notamment quand il faut reprendre des heures supplémentaires. La conduite supervisée peut être une alternative pour réduire le coût de ce précieux papier. La conduite supervisée ne dispense pas de la formation initiale. Pour prétendre à cette formule, il faut être âgé de 18 ans, avoir obtenu l’épreuve théorique générale (le code). Les candidats ayant échoué une première fois peuvent aussi choisir ce compromis. Il faut l’accord de l’école de conduite. L’élève doit être accompagné par une personne titulaire du permis B depuis au moins 5 ans et qui n’a pas fait l’objet d’une annulation ou d’une suspension du permis de conduire. Comme la conduite accompagnée, le véhicule doit avoir l’autocollant « conduite accompagnée ». La conduite supervisée dure minimum 3 mois et l’élève doit parcourir au moins 1.000 km. Avant de partir, un rendez-vous est fixé entre l’élève, l’accompagnateur et le moniteur. Celui-ci explique le passage de relai. Un autre rendez-vous au cours de la période a lieu afin d’établir les progrès de l’élève par une évaluation pédagogique. Une fois le permis obtenu, les conducteurs sont en période probatoire pendant 3 ans. Le capital est de 6 points pendant 3 ans. http://vosdroits.service-public.fr/F21012.xhtml

Notez cet article