La Belgique étudie l’interdiction du permis de conduire à vie.

La Belgique réfléchit à une interdiction à vie du permis de conduire, dans le cas d’un accident mortel. Assuralia, l’union professionnelle des entreprises d’assurances, a indiqué qu’en 2011 la Belgique a connu 8576 accidents impliquant des véhicules non-assurés. L’enquête montre également qu’en Belgique on dénombre 2750 conducteurs qui ont le degré de bonus-malus le plus élevé, soit une surprime de 200% de la prime d’assurance auto. Compte tenu du coût élevé de l’assurance, de nombreux usagers roulent sans, ce qui fait que même une interdiction à vie de permis de conduire pourrait bien ne pas rebuter les automobilistes à prendre le volant.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *