Efficacité des radars

radar défectueux

En panne, vandalisés ou non certifiés

Selon le journal « le Canard Enchaîné » 20 % des radars actuellement implantés sur le territoire français seraient défectueux (vandalisés, en panne ou non certifiés…). Le journal déclare détenir sa source de la direction de la Gendarmerie. Toutefois, cette estimation semble confirmée par les associations qui parlent de 1.000 machines inefficaces. Pour expliquer ce chiffre,  le Centre national de traitement des contraventions de Rennes met en avant les pannes naturelles. Mais il faut aussi parler de 80 % des radars qui ont au moins une fois été vandalisés. Enfin, certains appareils ne sont toujours pas certifiés. L’association 40 millions d’automobilistes précise que ces chiffres prennent en compte aussi bien les radars fixes que les radars pédagogiques. Ces derniers ne verbalisent pas et fonctionnent à l’énergie solaire, ce qui expliquerait les pannes. Pour la Ligue contre la violence routière et sa présidente, Chantal  Perrichon, ce qui compte c’est que les gens croient que les radars fonctionnent. Un radar influence le comportement des conducteurs face à la vitesse. C’est une société privée qui gère la maintenance des radars automatiques. Depuis, le 1er février 2013, le marché a été attribué pour deux ans  à une nouvelle société et pour un montant de 41 millions d’euros.

Efficacité des radars
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *