Économies pour le parc automobile de l’état

palais-de-l-elysee

Moins de véhicules haut de gamme

Les comptes de la France comme ceux des autres pays membres de l’Union Européenne sont examinés à la loupe. À ce titre chacun se doit de faire des économies et de montrer l’exemple. Michel Sapin, ministre de l’Économie, s’est penché sur la question. Il a ainsi décidé des coupes et une nouvelle gestion en ce qui concerne le parc automobile des diverses administrations. 150 millions d’euros devront être ainsi économisés.

Aujourd’hui, le parc automobile de l’état français se compose de 65.000 véhicules. D’ici 2017, ce parc devrait s’alléger de 10 %. Le ministre interdit l’achat de modèles trop coûteux, d’options les plus chères. Ces véhicules devront être acquis via les centrales d’achat.

50 % des nouveaux véhicules seront « propres ». Les véhicules diesel vont disparaître peu à peu. De plus, les véhicules n’appartiendront plus au haut de gamme.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *