Des places d'examen supplémentaires

Une circulaire de la Direction de la Sécurité et la Circulation Routière (D.S.C.R.) informe les préfectures que des examens supplémentaires avec des nouvelles modalités seront mis en place dès le mois d'avril.

Fin mars, Michèle Merli, la déléguée interministérielle à la sécurité routière, a émis le souhait de mettre en place le plus tôt possible des examens supplémentaires pour faire face aux délais d'attente qui, dans certains départements, sont trop longs. Les préfectures sont donc sollicitées pour accéder à cette demande, avec l'aide des différentes Directions Départementales interministérielles qui devront :

– recenser les besoins des écoles de conduite

– examiner localement le volume des places d'examen des 4 mois à venir

– justifier les besoins supplémentaires en fonction des paramètres cités ci-dessus.

des places d'examen de conduite supplémentaires

Les délais d'attente ainsi que les taux de réussite de chaque département seront aussi pris e

ipad manual

n compte. Ce dernier critère suppose de la part des écoles de conduite, une présentation à l'examen d'élèves conducteurs convenablement préparés.

D'autre part, la circulaire signale qu'il ne sera plus utile de spécifier le nom des candidats (en cas de place supplémentaire) et ce, afin de faciliter les procédures.

Cependant, il est à noter qu'un candidat ajourné n'est pas obligatoirement prioritaire sur les autres candidats : le seul but étant de réduire les délais d'attente.

Michèle Merli serait favorable à ce que des inspecteurs volontaires puissent examiner, lors de ces épreuves supplémentaires, dans un autre département de la région. En effet, cet aspect s'inscrirait dans la volonté de développer un pilotage régional de l'examen du permis de conduire.

Enfin, les préfectures devront être vigilantes quant à l'analyse de l'évolution du besoin en veillant à ce que les comités locaux de suivi des places d'examen (C.L.S) fassent parvenir leurs compte-rendus régionaux.

Les préfectures ont fait parvenir à la D.S.C.R. leurs besoins départementaux jusqu'au mois d'août. Par la suite, la D.S.C.R. s'engage à établir un bilan courant juillet afin de déterminer la poursuite de ce nouveau dispositif.

zp8497586rq
Notez cet article