Démission du ministre des Transports en Polynésie

route Papeete

Une affaire un peu dérangeante

Le président du Comité polynésien de la sécurité routière qui est aussi le ministre de l’Equipement, de l’Urbanisme, des Energies et des Transports en Polynésie a été obligé de démissionné. En effet, Bruno Marty a été contrôlé avec 2,4 grammes d’alcool par litre de sang après un accident de la route. Le Président de la Collectivité d’Outre-Mer a accepté cette démission le 14 novembre. Dans sa déclaration, Gaston Flosse évoque sa tristesse face à cette affaire un peu gênante pour Papeete. Le 8 novembre, Bruno Marty conduisait sa voiture lorsque celle-ci a terminé sa course au fond d’un ravin. Légèrement blessé, le ministre avait tout de même un taux d’alcoolémie cinq fois supérieur à la limite autorisée. Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Il s’avère que le Ministre n’en est pas à sa première condamnation. A deux reprises, il a été contrôlé sous l’emprise d’un état alcoolique. Appelé à comparaître prochainement devant le tribunal correctionnel de Papeete, il encourt une peine de quatre ans de prison et une amende de 9.000 euros. C’est aujourd’hui que le nom de son successeur devrait être connu.

 

Démission du ministre des Transports en Polynésie
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *