De plus en plus de radars automatiques vandalisés…

Avec les nouvelles mesures gouvernementales concernant la sécurité routière, il n’est pas rare de voir des radars automatiques vandalisés. Près de Poitiers (Vienne), on peut voir deux radars peints d’une couleur orange fluo, alors que les panneaux annonçant les cabines ont déjà été enlevés. A Blois, c’est le mot « radar » qui a été peint au sol, pour prévenir du contrôle automatique. A cet endroit, le panneau est toujours mis en amont. Pas mieux à Monteils où là aussi, un radar inopérant suite à de la peinture sur le flash. A Marmagne (Cher), cinq jeunes ont reconnu avoir détruit un radar automatique : porte cassée, vitres brisées, fils arrachés et boîtier incendié. Rappelons que la dégradation ou la détérioration d’un radar est passible d’une amende de 45 000 euros et d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à trois ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *