Contrôles renforcés pour les centres des véhicules hors d’usage

véhicule hors d'usage

Des contrôles pour éviter les trafics

En France, 1.600 centres pour les Véhicules hors d’usage (VHU) assurent la dépollution et le démontage des véhicules provenant des casses pour recycler les matériaux. Depuis mai 2006, ces centres doivent être agréés. Or, nombre d’entre eux n’ont pas cet agrément. En conséquence, une campagne nationale, à l’initiative du ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, de Delphin Batho, ministre de l’Ecologie, du développement durable et de l’énergie, d’Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, va être lancée pour contrôler tous les centres illégaux. L’agrément préfectoral assure une dépollution dans de bonnes conditions environnementales et que les objectifs européens de recyclage seront respectés. Les filières illégales sont souvent l’occasion de trafics et la dépollution est parfois inexistante. Les actions de contrôle vont être renforcées avec l’aide de la Police, de la Gendarmerie et les services d’inspection des installations classées pour la protection de l’environnement.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *