Conduire avec son chien sur les genoux : un mois de retrait de permis.

En Suisse, on ne badine pas avec la conduite. Un automobiliste suisse s’est vu retirer le permis de conduire pour une durée de un mois après avoir été verbalisé pour avoir conduit son véhicule avec son chien sur les genoux. Le Service des automobiles et de la navigation du canton de Neuchâtel a indiqué que le chien aurait pu être projeté contre le pare-brise en cas de freinage d’urgence. Si cette même infraction avait eu lieu sur autoroute, le conducteur aurait écopé de trois mois de retrait de permis.

 

Source : Tribune de Genève

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *