Abaissement de la limitation de vitesse

limitation de vitesse 80

Le coût exorbitant d’une telle mesure

Le Conseil National de la Sécurité Routière (CNSR) étudie le dossier brûlant de la réduction de la limitation de vitesse sur les routes nationales et départementales. Mais les différents rapports ne précisent pas le coût d’un abaissement de 10 km/h. Les professionnels de la signalisation avancent le chiffre de 51 millions d’euros. En effet, c’est ce que coûterait le remplacement des panneaux sur les routes nationales, départementales et sur les autoroutes; une note conséquente qui pourrait être prise en charge par le chiffre d’affaires des radars automatiques. Le président du CNSR, Armand Jung, et le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, s’étaient montrés favorable à cette mesure. Selon eux, 450 vies pourraient être épargnées. Mais le calendrier électoral de l’année prochaine risque fort de freiner tout élan. Le débat reste ouvert. Les personnes favorables à la mesure sont attirés par l’impact sur la mortalité routière. Cependant, ce paramètre est calculé sur des statistiques ne prenant en compte que le facteur vitesse. Or, les professionnels de la sécurité routière le savent bien, ce n’est qu’un des nombreux paramètres des origines des accidents. Les détracteurs de la mesure  ont fait connaître leur avis sur la question. Ainsi, l’association « 40 millions d’automobilistes » a lancé un site www.nonalabaissedeslimitationsdevitesse.com. Les conducteurs mécontents peuvent écrire leur avis sur la pétition en ligne. « 40 millions d’automobilistes » considèrent que les lobbies anti-voiture influencent ces décisions. La Fédération Française des Motards en Colère (FFMC) déplore qu’une telle mesure ne soit basée que sur la répression. De plus, la fédération souligne que le rapport ne tient pas compte des poids-lourds déjà limités à 80 km/h. Si la nouvelle limitation est votée, il n’y aura plus de différentiel de vitesse. Les règles de distances de sécurité, de visibilité, d’anticipation ne sont pas prises en compte.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *