40 propositions pour améliorer la sécurité routière…

Un document de synthèse de 40 propositions pour une amélioration de la sécurité routière a été présenté, ces 40 propositions représentant 6 principes et 10 axes de travail. Si rien n’est définitif pour le moment car ce ne sont que des pistes de travail, il y a fort à parier que certaines deviennent réalité à court ou moyen terme. Passons au crible ces différentes mesures :

1. Le pilotage de la politique de sécurité routière : 

– Rattacher le Délégué au PM ou l’intégrer à l’équipe gouvernementale

– Recréer le CNSR Créer des commissions départementales de sécurité routière

– Améliorer la fiabilité des données Améliorer le recoupement des informations (fichiers)

 

2. L’alcool au volant :

–   Obligation de détenir un éthylotest

–   Evaluer la pertinence d’une généralisation progressive des EAD

–   Mieux sanctionner les fortes alcoolémies

–   Tolérance 0 pour les conducteurs novices

–    Lutter contre les mélanges drogues-alcool

 

3. La vitesse :

– Pointer l’hypocrisie du bridage

– Adaptation des sanctions à l’accidentalité

– Équité devant les radars

– Déploiement de nouveaux radars

– Contrôler sans piéger

 

4. Les deux roues motorisés :

– Faciliter l’identification des machines

– Engager une réflexion au sujet de la remontée interfilaire

– Généraliser le freinage ABS

– Renforcer les dispositifs antidébridage contre un relèvement de la vitesse limite des cyclos

– Progressivité dans l’accès à la puissance

– Édicter une norme d’équipements obligatoires

– Contrôle technique des 2RM lors des mutations

 

5. Le téléphone et les aides à la conduite :

–   Aller vers une interdiction totale du téléphone en voiture – hors appels d’urgence

–   Appliquer le protocole d’accord AFFTAC/Gouvernement et orienter les aides à la conduite vers la détection de l’hypovigilance

 

6. Prévention et conduite vertueuses :

–  Bonus de 3 points en 6 ans – post probatoire – couplé à un « super bonus » d’assurance

–  Inciter les conducteurs novices à se former post-permis Parvenir à un continuum éducatif

–  Favoriser l’accès au permis dans le cadre de l’apprentissage Prévenir le risque routier professionnel

 

7. L’aptitude à la conduite :

–  Conforter le rôle du médecin traitant

–  Informer sur les effets des médicaments

 

8. Véhicules et infrastructures :

–  Aider les conducteurs à respecter les vitesses limites autorisées

–  Renforcer la lisibilité de la route

–  Supprimer les passages à niveau

–  Bandes sonores sur autoroute

 

9. Permis à points :

–  Evaluer les radars feux rouges avant de poursuivre leur déploiement

–  Recours gracieux obligatoire

 

10. Usagers vulnérables et victimes :

–  Protéger les passages piétons (contre le stationnement dangereux et en installant des feux à décompte de temps)

–  Evaluer les contre-sens cyclistes

–  Les victimes en appel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *