La vitesse sur le périphérique parisien

périphérique parisien

Un abaissement de la vitesse dès janvier ?

Le journal Le Monde assure que la vitesse maximale autorisée sur le périphérique parisien va passer à 70 km/h dès le mois de janvier. En effet, la mesure devrait être examinée en même temps que le décret sur la pollution automobile et sonore. Il semblerait que ce soit le Premier Ministre qui aurait pris la décision lors d’une réunion avec les ministères de l’Intérieur, de l’Ecologie et des Transports. Le dossier est maintenant entre les mains du Conseil d’Etat. Cela fait plusieurs mois que cette décision est attendue depuis que Bertrand Delanoë, actuel maire de Paris, en a fait la proposition. La pollution au-dessus de la capitale, et dans d’autres villes, ces derniers jours va surement faire pencher la balance du côté de l’abaissement qui est une façon de lutter et de limiter la pollution. Bertrand Delanoë déclare qu’aux heures creuses, la circulation sera plus fluide et aux heures de pointe les accélérations successives seront moins brusques. Les émissions de polluant devraient donc diminuer. Cette mesure aura aussi un impact sur la pollution sonore. Un abaissement de la vitesse entraîne une baisse du nombre de décibels et donc une amélioration de la qualité de vie des riverains du périphérique. Cependant, les critiques vont bon train. L’Automobile Club Association souligne qu’en moyenne la vitesse est de 37 km/h à cause des encombrements.  En 2006, une étude de la voirie démontrait qu’une baisse de 10 km/h de la vitesse impliquerait une réduction des émissions d’oxyde d’azote de seulement 1 %.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *