Une plainte contre Bentley

un accident au volant d'une Bentley

La veuve porte plainte contre la firme

Un Russe est mort dans un accident au volant de sa Bentley. Sa veuve réclame 1,5 million d’euros à la firme britannique pour dédommagements du préjudice moral. Elle a porté plainte contre la société moscovite Brooklands, concessionnaire de Bentley dans la capitale russe. Le tribunal de Moscou doit se prononcer le 14 janvier 2013. Le 8 février 2012, Alexandre Anisonian percute un camion et les airbags latéraux de son véhicule ne se seraient pas déclenchés. Il est décédé suite à plusieurs lésions internes. La société mise en questions refuse de répondre et de porter la responsabilité du décès. Bentley Motors « prend très au sérieux la sécurité des véhicules. Ceux-ci respectent les normes de sécurité les plus strictes au monde ». La demande et le versement d’une telle somme sont rares dans le système judiciaire russe. Il semblerait que la demande ait peu de chance d’aboutir. De plus, la veuve doit prouver qu’un défaut de fabrication est à l’origine de la mort de son mari et que celui-ci n’a commis aucune infraction. Cela sera d’autant plus difficile que certains témoins affirment que Monsieur Anisonian roulait assez vite au moment de l’accident.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *