Une caméra pour protéger les conducteurs russes

Une caméra face à la corruption

Sur YouTube, on trouve très souvent des vidéos d’origine russe qui révèlent un accident de la route filmé par une caméra installée dans une voiture. Mais pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils ont peur des arnaques et de la corruption policière. En effet, ces deux faits sont extrêmement fréquents. Un fossé se creuse inexorablement entre les riches et les pauvres de la Russie. Ces derniers sont devenus les champions dans l’élaboration de l’arnaque. Certains conducteurs se protègent donc des manipulateurs en installant des caméras à bord de leur voiture. Ils peuvent (en toute légalité) enregistrer une conversation avec un policier. La vidéo ne peut toutefois pas être utilisée car elle peut être trafiquée. Lors d’un accident, les deux conducteurs établissent un constat amiable si les dégâts ne dépassent pas 25.000 roubles. Dans le cas contraire, il est obligatoire d’appeler la police. Mais les agents se voient souvent offrir des pots-de-vin et prennent ainsi parti. La caméra pourra prouver les circonstances réelles de l’accident. Parmi les arnaques les plus courantes, on peut trouver :
– la victime est derrière la voiture de l’escroc à un feu ou un stop. L’escroc recule brusquement et percute la victime et accuse celle-ci
– un conducteur interpelle la victime et lui dit qu’elle a percuté quelqu’un ou un véhicule à quelques mètres sans s’arrêter. La victime a commis un délit (amende et retrait du permis)
– l’escroc piéton se jette sous la voiture de la victime et prétend avoir été heurté par celle-ci.
A chaque fois, la victime a le choix : rembourser immédiatement les dégâts ou l’escroc appelle la police. Souvent, elle accepte le paiement. Encore une fois, la caméra peut sauver la victime : l’arnaqueur prend la fuite.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *