Une alternative aux sanctions testée en Dordogne.

Infraction ne veut pas forcément dire verbalisation. A Saint-Astier (Dordogne), des conducteurs responsables d’une infraction routière ont vu leur amende commuée en suivi d’ateliers pédagogiques. Le journal Sud Ouest rapporte que des dizaines d’automobilistes ont testé la première opération d’alternative aux sanctions. Initiée par le Parquet et la Préfecture, cette opération portait sur cinq points de contrôle sur l’autoroute et le réseau secondaire. Sur les personnes arrêtées, une seule a choisi l’amende plutôt que l’atelier pédagogique. Plusieurs thèmes ont été abordés au cours de la journée : alcool, visionnage de films, ceinture de sécurité, téléphone au volant, etc… Les pompiers et le SAMU étaient également présents sur place. Sud Ouest précise qu’une ambulancière sortant du stage a été arrêtée dans la foulée suite à un excès de vitesse. Comme quoi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *