Un imbroglio administratif pour une histoire de carte grise…

L’Administration réserve parfois de bien mauvaises surprises. En 2003, un Vauclusien achète un 4×4 d’occasion dans un garage. Le nouveau propriétaire prend possession de son véhicule et jusque-là tout va bien. Un mois plus tard, aucune nouvelle de la carte grise, le garage étant en liquidation judiciaire. Depuis maintenant huit ans, Jean-Claude Caudrillier roule donc avec son 4×4 toujours immatriculé en WW. Pourtant, le retraité n’a aucun problème pour prouver sa bonne fois, mais rien n’y fait. Il dépose même plainte à la Préfecture mais pas plus de réponse positive en sa faveur. Le problème est qu’il ne peut même pas vendre son véhicule. Il a depuis acheté une autre voiture, mais impossible de se séparer de l’ancienne : pas de contrôle technique car pas de carte grise. Tout tourne en rond depuis 2003 et aucune solution ne semble être en passe d’être trouvée…

buy cigarettes

Source : La Provence

zp8497586rq
Notez cet article