Un comté irlandais se prononce pour un taux d’alcoolémie supérieur

Une mesure pour lutter contre l’isolement

Dans le comté de Kerry, au sud-ouest de l’Irlande, les Conseillers ont adopté une mesure qui prévoit de délivrer des permis aux personnes les plus isolées. Cela implique que les conducteurs concernés seraient autorisés à boire deux ou trois verres avant de rentrer chez elles. Actuellement en Irlande, le taux d’alcoolémie maximum autorisé est de 0,50 g/l de sang (en France, c’est deux fois moins), ce qui équivaut à un peu moins d’un demi-litre de bière. Ce taux pourrait donc passer à 0,70 mg pour les conducteurs du comté de Kerry. Le Conseiller à l’origine de cette mesure (également propriétaire d’un pub….) la justifie en expliquant « qu’un grand nombre de ces personnes vivent dans les zones rurales isolées où il n’y a pas de transports publics, ils finissent à la maison par regarder les murs, nuit après nuit, parce qu’ils ne veulent pas prendre le risque de perdre leur licence. Ils voyagent sur ​​de petites routes, souvent sur ​​des tracteurs, avec très peu de circulation, ce n’est pas juste qu’ils soient traités de la même manière que les autres conducteurs, ils n’ont jamais tué personne». Il doit maintenant envoyer des pétitions au ministre de la Justice pour que les autorités délivrent les permis. Le pays tout entier s’est insurgé contre cette mesure. Le directeur de la sécurité routière, Noel Brett n’envisage pas une seule seconde d’augmenter le taux limite d’alcool au volant. Il met en avant les progrès réalisés par l’Irlande en terme de décès et de blessures sur les routes rurales. L’organisation de sensibilisation Alcool Action Ireland déclare qu’un accident mortel sur trois est lié à l’alcool. Autoriser les conducteurs à boire ne fera que décupler les problèmes de santé mentale.

 

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *