Trafic de voitures de luxe

corruption dans le milieu des cartes grises

Les fonctionnaires seront présentés au juge vendredi

Dans les Hauts de Seine (92), trois agents de la sous-préfecture sont mêlés à un trafic de voitures de luxe. Ils ont été interpellés par l’Office Central de Lutte contre le Crime Organisé (OCLCO). Ils sont soupçonnés d’avoir facilité l’importation de certains véhicules comme des Aston Martin ou Dodge en provenance des Etats-Unis. Pour ce faire, ils ont falsifié et validé des certificats de conformité. Le préjudice concerne environ 250 véhicules. Deux des trois personnes concernées avaient déjà été mises en cause par l’inspection générale de l’administration pour une affaire de cartes grises. Les fonctionnaires seront présentés vendredi à un juge de Nanterre. Sur le territoire européen, soixante-quinze personnes ont été arrêtées pour un trafic de voitures de luxe volées. Les malfaiteurs les déguisent en leur attribuant un nouveau numéro de série pour les revendre dans d’autres pays de l’Union Européenne. Les marques concernées sont : Porsche, Mercedes et Ferrari. Cette opération à l’initiative du Conseil de l’Union Européenne a été coordonnée par Europol.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *