Stages permis à points : plus de contrôle

permis-a-points

Toujours de plus en plus de stagiaires

Face à la perte de points sur le permis de conduire, les conducteurs ont la possibilité de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière que l’on appelle plus fréquemment stage permis à points.

Selon la réglementation relative au permis à points est très stricte concernant l’organisation des stages. Ceux-ci doivent avoir une durée de deux journées consécutives. Le nombre de participants doit être compris entre 6 et 20. Deux animateurs assurent la formation, un expert en sécurité routière et un psychologue.

En 2014, plus de 300 000 personnes ont suivi un stage. Mais ce marché apparemment rentable entraîne quelques dérives. Certains organismes tendent à privilégier la rentabilité plutôt que la pédagogie. La presse a souvent relayé certains abus : des stages de nuit, des stages d’une journée, des lieux non agréés par les préfectures, stages annulés au dernier moment….

Le délégué interministériel à la sécurité routière, Emmanuel Barbe a décidé de passer à l’action. Pour pallier le non-respect des règles, il s’engage à instaurer au moins un contrôle par an pour chaque centre organisateur. De plus, face aux pratiques des sites Internet qui attirent les conducteurs en proposant des prix cassés, Emmanuel Barbe annonce aussi des mesures de contrôle.

En 2014, 80 centres organisateurs ont perdu leur agrément préfectoral.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *