Sécurité routière en mars 2014

La Sécurité Routière publie les chiffres pour le mois de mars 2014.

On dénombre 256 tués sur les routes de France soit une hausse de 28 % par rapport au mois de mars 2013, date à laquelle 200 personnes avaient perdu la vie. En se basant sur les données de l’Observatoire National Interministériel de la Sécurité routière (   ONISER),  la Sécurité routière évoque une augmentation de 16,5 % des accidents corporels (637 accidents de plus).car crash

Le beau temps pourrait être responsable de ces mauvais résultats. En effet, une météo agréable favorise les déplacements. Or, mars 2013 avait connu un épisode neigeux et froid et quelques tempêtes. Le nouveau délégué interministériel à la Sécurité routière, Jean-Robert Lopez, souligne qu’il faut analyser les chiffres par rapport à mars 2012, où les conditions étaient sensiblement les mêmes et où on observe 22 morts en moins. On peut aussi expliquer ces chiffres par la baisse du prix des carburants qui incite les personnes à utiliser leur véhicule.

Cependant, Chantal Perrichon, porte-parole de la Ligue contre la violence routière (LCVR), évoque d’autres raisons. Elle dénonce l’absence d’un délégué interministériel à la Sécurité routière pendant plus de trois mois. Elle insiste sur le fait qu’il n’y a eu aucune réunion du Comité Interministériel ces deux dernières années. Elle attend donc avec impatience la prochaine réunion qui se tiendra le 16 mai et au cours de laquelle sera débattue la mesure de l’abaissement de la vitesse à 80 km/h.

 

 

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *