Sécurité routière : Bison Futé amené à disparaître ?

bison-futéCes dernières semaines, l’investissement du gouvernement pour la sécurité routière a été fortement critiqué. Malgré un démenti exprimé par le Premier Ministre, Manuel Valls, et le Ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, certaines décisions vont jeter de l’huile sur le feu.

L’une d’entre elles concernce Bison Futé. Le spécialiste du trafic routier, élément clé de la sécurité routière, pourrait très bien ne pas souffler ses 40 bougies…. Créé en 1976, Bison Futé informe les automobilistes de l’état du trafic en jouant avec les couleurs : vert, noir, orange et rouge. Les informations sont transmises par le Centre National d’information routière basé à Rosny-sous-Bois et les 7 centres régionaux d’information et de coordinations routières. Mais il semblerait que les divisions transports de ces organismes soient amenées à disparaître. L’avenir de Bison Futé paraît donc compromis.

Les 150 gendarmes et policiers affectées à ces divisions seront positionnés sur d’autres missions. Une dizaine de personnes de Bison Futé seront probablement rescapées et installées dans des bureaux à La Défense. Le service risque fort d’en pâtir. Les informations concernant les axes secondaires passeront surement à la trappe au profit de celles relatives au réseau principal.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *