Projet de loi sur le tarif du stationnement

Le 13 février, le projet de loi sur la consommation a définitivement été adopté. Ce projet prévoit un tarif du stationnement au quart d’heure à partir du 1er juillet 2015.

Un horodateur

Pas toujours facile de faire l’appoint

L’association 40 millions d’automobilistes et UFC Que choisir réclamaient une tarification du stationnement à la minute. Le Sénat s’était prononcé pour un tarif à la minute. La solution adoptée ne les satisfait qu’à moitié. L’Assemblée Nationale a statué : ce sera au quart d’heure. Cette mesure a été choisie pour pallier les difficultés de la mise en œuvre de l’autre proposition qui en plus pourrait entraîner une hausse des prix. Le règlement du stationnement se fait en partie en espèces. L’appoint est un sujet sensible notamment pour des machines qui ne rendent pas toujours la monnaie. Un tarif à la minute impliquerait une manipulation de très petites sommes qui risqueraient d’allonger les files d’attentes.

Le tarif horaire d’un parking varie d’une ville à l’autre. Le prix moyen de la première heure est de 1,80 euro (0,25 euro à St Nazaire, 5 euros dans certains parkings parisiens).

Suite à cette mesure, la loi concernant les amendes pourraient être modifiées. Aujourd’hui, une contravention pour stationnement s’élève à 17 euros dans tout le pays quel que soit le tarif horaire. En 2017, le montant de ces contraventions sera fixé par les municipalités.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *