Programme électoral pour la circulation à Paris

Circulation à Paris : un enjeu municipal

Circulation rue de Belleville Paris

Rue de Belleville, bientôt interdite à la circulation ?

Dans la lutte pour les municipales de Paris, l’automobile est au cœur de tous les sujets. La semaine dernière, Anne Hidalgo envisageait la possibilité de rouler dans les couloirs de bus pour les véhicules électriques. Cette semaine, c’est au tour de Nathalie Kosciusko-Morizet de se prononcer. Elle accuse l’équipe municipale précédente d’avoir créé un « embouteillage géant » pour « dégoûter » les automobilistes. Si elle trouve normal de limiter la place de l’automobile au cœur des villes, elle considère qu’il est important d’envisager une politique différente par quartier. Certains arrondissements sont très difficiles d’accès en voiture. La tête de liste UMP souhaite lancer une expérimentation sur 4 arrondissements parisiens (1er, 2ème, 3ème et 4ème), dans le quartier de la montagne Ste Geneviève, Montmartre et Belleville. Une « piétonnisation » est envisagée pour ces quartiers. Deux propositions seront soumises par référendum :

–          Réserver l’accès aux véhicules des résidents et aux livraisons (sur le modèle de Rome) avec un service de navettes et des parkings aux alentours

–          Dédier tout un quartier aux véhicules électriques, en  excluant toutefois les grands axes comme le boulevard Sébastopol, la rue de Rivoli, la rue Réaumur et la rue Saint-Jacques

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *