La privatisation de l’examen du permis de conduire pour lutter contre les délais d’attente?

manifestation auto-écoles

Certaines auto-écoles manifestaient hier à Paris pour une privatisation de l’examen du permis…

Les auto-écoles multiplient les manifestations contre le manque d’inspecteurs et donc le manque de places à l’examen de conduite. En effet, dans certaines régions les délais d’attente pour le permis de conduire peuvent parfois atteindre plus de 4 mois et en cas d’échec ils peuvent même dépasser les 6 mois, autant dire qu’il ne vaut mieux pas se rater…

Les moniteurs d’auto-écoles étaient plusieurs centaines à manifester jeudi dernier notamment en organisant des opérations escargot dans les rues de Paris, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Dijon, Valence, Strasbourg et Nantes.

Pour certains, dont fait partie Patrice Bessone, président national de la branche « formation des conducteurs » au CNPA (Conseil National des Professions de l’Automobile), « le temps des manifestations est fini » car les auto-écoles ont été entendues par l’Etat. En effet, suite à la rencontre au ministère de l’intérieur, un « protocole pour l’obtention de places supplémentaires à l’examen pratique » devrait être communiqué d’ici le 12 mars, un « Grenelle sur le système des examens » sera organisé et « des négociations tripartites réunissant l’Etat, les banques et les écoles de conduite, vont être engagées sur la question du financement du permis » et le système du permis à 1€ par jour.

Cependant, ce n’est pas le cas de l’UNIC (Union National des Indépendants de la Conduite) et son président Philippe Colombani qui doute que l’Etat embauche suffisamment d’inspecteurs de conduite  et qui a donc à nouveau appelé à manifester hier. Ainsi des auto-écoles parisiennes, plus radicales dans leurs propositions, manifestaient à nouveau contre ces délais d’attente en demandant cette fois ci la privatisation de l’examen du permis de conduire. Selon l’UNIC, c’est la seule façon de lutter contre les délais d’attente pour le permis de conduire…

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *