Pollution automobile : un aspirateur à particules

pollution-automobile

Les pots d’échappement ne sont pas seuls responsables

La pollution automobile n’est plus un secret pour personne. Les pots d’échappement sont évidemment en cause mais il y a aussi la pollution générée par le freinage. Une société française s’est penchée sur la question.

Au freinage, les plaquettes émettent des particules fines qui se répandent dans l’atmosphère. La présence d’un filtre à particules ne change rien. Ces émissions représenteraient jusqu’à 20 % de la pollution automobile. Tallano Technologie a mis au point un micro-aspirateur fixé près des plaquettes. Il se met en route dès que le conducteur commence à freiner. Cet aspirateur peut capter jusqu’à 80 % des particules. À chaque révision, le filtre doit être nettoyé.

L’installation a séduit  plusieurs constructeurs automobiles qui pourraient l’installer sur les voitures neuves de 2016. Les États-Unis ont déjà voté des lois relatives à ces particules dégagées au freinage. La France pourrait également durcir la réglementation en renforçant les normes de pollution.

 

 

 

 

 

 

.

 

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *