Un nouveau test d’alcoolémie

vin rouge bouteille

Un nouveau test pour identifier les consommateurs chroniques

La prise de sang effectuée suite à un test d’alcoolémie positif pourrait être remplacée par un test capillaire. En effet, l’Académie Nationale de Pharmacie s’est penchée sur les cas de conduite addictive notamment pour les conducteurs qui ont été sanctionnés par une suspension de permis de trois mois. Les scientifiques avancent qu’un prélèvement de trois centimètres de cheveux suffirait pour prouver l’abstinence ou la consommation d’alcool. La prise de sang actuelle permet aux conducteurs de gérer leur consommation d’alcool. Quelques jours d’abstinence avant la prise de sang suffisent pour éviter de dépister des traces d’alcool.

Ce nouveau test capillaire permettra d’établir une véritable chronologie de la consommation d’alcool. La détection de l’éthyglucuronide (EtG, marqueur de la consommation d’alcool) dans les cheveux serait synonyme de six verres d’alcool. L’EtG est secrétée par le foie et est éliminée par les urines mais reste stockée dans les cheveux.

Ce nouveau procédé est une nouvelle arme contre les récidivistes qui ont une consommation abusive chronique.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *