Nombre de tués en baisse sur les routes de France

Si les chiffres de 2009 ne sont pas très réjouissants, il s’avère que les six premiers mois de 2010 sont plutôt encourageants, pour  preuve les analyses de juin 2010 qui montrent une baisse de 18.6 %. En juin 2009, on dénombrait 403 morts sur les routes de France contre 328 pour juin 2010. Ce constat est plutôt satisfaisant surtout à l’approche des grandes migrations de juillet et août. Déjà, au mois de mai, une baisse de 13 % avait été enregistrée. Un autre chiffre est à la baisse : celui des blessés hospitalisés ( – 26.7 %). Le nombre d’accidents corporels recule aussi : – 7.6 %.

Le secrétaire d’Etat aux Transports, Dominique Bussereau se réjouit de ces résultats qui illustrent bien l’objectif fixé par le Président de la République de 3000 morts sur les routes pour 2012. Monsieur Bussereaux explique cette diminution par le renforcement des radars fixes et mobiles (vitesse, passage à niveau, feux rouges) et aussi par une responsabilisation des automobilistes eux-mêmes.

Au 1er juin 2010, on comptait 2804 radars (1680 fixes, 933 mobiles embarqués, 191 pour le franchissement des feux. Comme convenu lors de la réunion du Comité Interministériel de la Sécurité Routière, présidée par le Premier Ministre Monsieur François Fillon, 200 nouveaux radars seront installés sur les routes pour août 2010. Leur particularité est d’être annoncé par des panneaux qui se situeront entre 1 à 2 km de la zone concernée. De plus, Michèle Merli, la Déléguée Interministérielle à la Sécurité Routière souhaite que désormais les préfectures ne donnent plus de renseignements sur l’implantation des radars mobiles.

Malgré cette forte baisse, le gouvernement appelle tous les usagers à une plus grande vigilance pour la période estivale qui commence.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *