Les SMS au volant réprimés à New-York

SMS au volant

Véritable fléau chez les jeunes conducteurs

A New-York, une nouvelle loi est entrée en vigueur : désormais, les jeunes qui envoient des sms au volant verront leur permis de conduire suspendu pendant 60 jours. Ce délai est valable pour la première infraction. Dès la deuxième, il passera à six mois. Les jeunes de moins de 18 ans sont la principale cible de cette nouvelle mesure. En effet, dans l’Etat de New-York, on peut passer son permis dès 16 ans. Les autres conducteurs seront pénalisés par un système de points. Bien évidemment, la loi condamne le fait de parler au téléphone, pratique mortelle et problème chronique selon le gouverneur de l’Etat, Andrew Cuomo. Dans une récente étude, les jeunes américains sont 45 % à envoyer des textos en conduisant (pour certains d’entre eux, tous les jours). Aux Etats-Unis, 69 % des conducteurs âgés de 18 à 64 ans avouent téléphoner parfois au volant, 31 % lisent leurs mails ou envoient des SMS. Selon le Centre National de Prévention des Maladies et Accidents, il semblerait que ces pratiques soient plus courantes qu’en Europe.

Les SMS au volant réprimés à New-York
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *