Le vélib arrive à New York

citibike

8.000 personnes ont déjà pris un abonnement

Après Chicago, Washington, Denver, Boston et Minneapolis, c’est au tour de New York de s’équiper de Vélib dès la fin du mois. Pour cette ville peu fréquentée par les cyclistes, c’est une véritable révolution. 6.000 Citibike seront répartis dans 333 stations. L’objectif est d’atteindre 10.000 vélos pour 600 stations et New York deviendrait ainsi la troisième ville mondiale pour le nombre de vélos en libre-service (derrière Hangzhou en Chine et Paris). Citibike sera basé sur le même principe qu’à Paris et proposera un ticket à la journée (7,50 € contre 1,70 € à Paris) , à la semaine ou un abonnement annuel. Certains habitants s’opposent à ce nouveau service, notamment à cause des bornes à vélos. Les emplacements prévus et sponsorisés par la Citibank vont défigurer les quartiers historiques et empiéter sur l’espace public. Ainsi, les opposants ont collé des affichettes appelant à lutter contre « l’incursion commerciale » dans les rues de Brooklyn et Manhattan. Cela n’a pas découragé les quelques 8.000 personnes qui ont déjà pris leur abonnement mensuel pour 95 dollars soit 75 euros.

Le vélib arrive à New York
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *