Le Préfet mis en cause démissionne

contraventions

Une dizaine de contraventions non payées

Le préfet n’attend pas la fin de l’enquête.

Suite à une enquête du 30 septembre sur ses PV impayés, le préfet Jean-Jacques Debacq a présenté sa démission au Ministre de l’Intérieur Manuel Valls. Le haut fonctionnaire a pris sa décision sans attendre les résultats de l’enquête menée à son encontre. L’inspection Générale de l’Administration (IGA) n’ a pas encore rendu ses conclusions. C’est le site Médiapart qui avait révélé l’affaire. Le préfet est soupçonné d’avoir fait payer une dizaine de ses contraventions par le Trésor Public. Les infractions ont été commises à l’aide de son véhicule (une Peugeot 508). On lui reproche aussi d’avoir échappé au système du retrait de points de son permis de conduire. Les différentes associations de prévention routière s’étaient indignées de ces pratiques d’autant plus que Jean-Jacques Debacq était directeur du projet interministériel de contrôle automatisé avant de devenir celui de l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions.

Le Préfet mis en cause démissionne
4.5 (90%) 2 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *