Le coût des accidents de la route au Maroc

code de la route maroc

Un nouveau code de la route pour 2014 ?

Selon le ministère des Transports marocain, les accidents de la route coûteraient au pays 2 %  du P.I.B. Le montant global s’élève à 14 milliards de dirhams par an (1,257 milliard d’euros). Le ministre de l’Equipement et du Transport, Aziz Rebbah, a inauguré un séminaire international de formation technique sur la sécurité et la signalisation routières. A cette occasion, il souhaite accélérer la stratégie de lutte contre l’insécurité routière au Maroc. Dans le pays, les accidents de la route font partie du quotidien. Et le problème s’amplifie malgré la mise en vigueur du nouveau code de la route en 2010. Chaque jour, 12 personnes meurent sur les routes marocaines et on dénombre une centaine de blessés. En 2012, le nombre de tués atteignait 4.222. En 1996, 2807 personnes avaient perdu la vie. En quinze ans, on constate donc une hausse de 50 %. 2013 semble confirmer la tendance. Du 13 au 21 août, les accidents ont généré 41 victimes. Le nouveau code de la route s’était pourtant inspiré des modèles de la France ou de la Suède. Cependant, le nombre d’accidents au Maroc est 14 fois plus élevé qu’en France et 23,3 fois plus élevé qu’en Suède. Le ministre annonce d’autres mesures : élargissement du champ de contrôle routier, intensification des opérations de surveillance, amélioration des infrastructures routières et…. un nouveau code de la route ! Aziz Rebbah veut aussi lutter contre les comportements des automobilistes, responsables de 80 % des accidents mortels.

Le coût des accidents de la route au Maroc
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *