La marque Velib’ fait l’objet de dégradations

un collectif s'attaque à velib'

JC Decaux porte plainte

Dans les XVIIème et XVème arrondissement, des Velib’ subissent des saccages récurrents. De plus, un collectif inconnu revendique ces actes de dégradation et a déclaré s’en prendre aux quartiers non populaires. Ce collectif auto-proclamé « collectif des habitants du XVIIIème arrondissement de Paris et des quartiers populaires de Paris » annonce d’autres forfaitures à venir. Le groupe JC Decaux qui exploite la marque parisienne, porte plainte suite aux dégradations portées sur 16 vélos, boulevard des Invalides et à 12 autres situés boulevard de Grenelle. Le groupe a également remis  l’enregistrement de l’appel téléphonique du « collectif » au commissariat du VIIème  Depuis début septembre, on constate plus d’une cinquantaine de vélos abîmés. Les patrouilles vont donc être multipliées (policiers en tenue et policiers en civil) de jour comme de nuit. Enfin,  une brigade spéciale se consacre à l’identification de la ou des personnes qui se cachent derrière ce collectif.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *