La FIA et Michelin, partenaires aujourd’hui pour la mobilité de demain.

A partir de 2011 et pour les deux prochaines années, la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) et MICHELIN signent un accord de partenariat pour développer de nouvelles actions en faveur d’une mobilité plus sûre, durable et respectueuse de l’environnement. Cette collaboration se concrétise à travers trois politiques :

–    L’amélioration de la sécurité routière, notamment via des actions de sensibilisation des jeunes et futurs automobilistes dans le monde entier ;

–    Le développement d’innovations en matière de pneumatiques dans le cadre de la compétition automobile au profit d’une meilleure utilisation routière ;

–    De nouvelles solutions pour réduire l’empreinte environnementale de la mobilité au quotidien et ce au travers de la compétition.
La FIA et MICHELIN ont pour objectif de faire en sorte que la compétition contribue fortement à améliorer la mobilité et mettent en place dès 2011 des actions concrètes pour chacun des trois piliers de ce partenariat.

En matière de sécurité routière, MICHELIN devient partenaire officiel au niveau international de la campagne « FIA Action for Road Safety ». Ce programme vise à soutenir le lancement de la Décennie d’Action pour la Sécurité Routière initiée par l’ONU, avec pour objectif de sauver 5 millions de vie dans les dix prochaines années. La mise en place du partenariat «FIA Action for Road Safety» au niveau international se situe dans le prolongement du programme ROSYPE (Road Safety for Young People in Europe), initié par Michelin en 2009 en partenariat avec la Commission Européenne et qui a pour objectif de sensibiliser 700 000 jeunes dans 15 pays européens d’ici à 2012.

Dans le domaine technique et dans le cadre du nouveau règlement du FIA World Rally Championship (FIA WRC) pour la saison 2012, MICHELIN s’engage à augmenter de façon significative la durée d’utilisation de ses pneumatiques.

Pour l’environnement, dans la perspective de mettre en place des mécanismes de compensation, la FIA et MICHELIN s’appuieront sur un réseau d’experts pour mesurer et cartographier l’empreinte environnementale du WRC.

La FIA et MICHELIN mènent d’ores et déjà des réflexions sur les actions à réaliser en 2012 et 2013, telle que la définition d’une stratégie environnement pour la filière compétition automobile et des mesures visant à accélérer les transferts de technologies rapides entre les véhicules de compétitions et les véhicules de tourisme.

Source : Michelin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *