L’Europe se mobilise pour la sécurité routière

tispol

Mobilisation européenne

En Europe, l’opération « Speed » est en place depuis le début de la semaine. Les pays de l’Union sont être soumis à plus de flashes de radar. En effet, les forces de l’ordre de nombreux pays vont prendre exemple sur la France pour renforcer leur surveillance. Ainsi, en Belgique, des radars mobiles vont être installés sur les principales autoroutes du pays. L’organisation Tispol, financée en partie par la Commission Européenne est à l’origine de cette initiative. Elle regroupe les forces de l’ordre de 25 pays de l’Union. Le but est de réduire de moitié le nombre de morts et de blessés sur les routes européenne d’ici à 2023. Tispol se réunit tous les deux ans et envisage des solutions communes en matière de sécurité routière. Tous les thèmes sont abordés : alcool, stupéfiants, ceinture de sécurité… La prochaine réunion se déroulera en septembre en Angleterre, à Manchester. L’ordre du jour sera l’étude de l’efficacité des moyens mis en place cette semaine. Les données récoltées au même moment renforcent la volonté européenne pour la lutte contre l’insécurité routière. Parmi les membres de Tispol, la gendarmerie française est plutôt considérée comme bonne élève. La France est précurseur dans l’organisation d’opérations factuelles comme à Lille ou à Nice. Cette renommée se traduit aussi par l’accueil, depuis 2009, de policiers étrangers désireux d’assister à des séminaires organisés par leurs homologues français. Le prochain se tiendra à Strasbourg en mai 2014.

L’Europe se mobilise pour la sécurité routière
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *