Forte pollution à Singapour

pollution Singapour

Le smog de Singapour

A Singapour, jeudi dernier, l’indice de pollution était de 301. Ce stage est synonyme de niveau dangereux pour la santé de la population soit 5,3 millions d’habitants. La nuit précédente, l’indice avait atteint le triste record de 321. Dans ce pays, dès que l’indice dépasse la barre des 200, il est question de menaces sanitaires. Dans le quartier des affaires, par exemple, une odeur de brûlé flottait dans l’air en permanence. Les résidents ont envahi les pharmacies qui sont devenues très rapidement à cours de matériel. En effet, les masques jetables partent comme des petits pains. Quelle est l’origine de cette pollution ? Tous les ans, Sumatra envoie vers l’île de Singapour cette fumée issue de la culture sur brûlis qui est encore couramment pratiquée. Mais cette année, il semblerait que la fumée soit plus importante et plus dense que d’habitude. Le ministre de l’environnement de Singapour demande à l’Indonésie de réagir promptement pour régler le problème à sa source. Mais son homologue indonésien n’apprécie pas les plaintes de Singapour. De plus, il soulève le problème des feux de forêt allumés par les plantations de palmiers à huile singapourienne qui possèdent des concessions sur l’île de Sumatra. Ces fumées alliées  à une pollution ambiante récurrente entraînent ce pic de pollution.

Forte pollution à Singapour
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *