Fermeture des sociétés de location de véhicules à double-commande

doubles commandes

Une formation obligatoire

En 2012, Feu Vert lançait Happy Permis. Cette société proposait à la location des voitures à double-commande. Les élèves conducteurs ayant suivi les 20 heures minimum règlementaires pouvaient louer une voiture de ce type. Avec un accompagnateur de leur choix âgé d’au moins 28 ans et titulaire de son permis depuis plus de 5 ans, ils pouvaient continuer de s’exercer. Le tarif horaire s’échelonnait entre 14 € et 20 €. L’avantage financier était certain quand on voit certains tarifs pratiqués par les écoles de conduite. Désormais, l’accompagnateur devra suivre une formation de 4 heures en auto-école ou dans une association agréée. Les établissements qui dispenseront cette formation seront libres d’en fixer le tarif. Il faudra compter en moyenne sur un prix de 250 €. Avec cette nouvelle réglementation, les sociétés comme Happy Permis sont contraintes de fermer leurs portes. Le directeur marketing et communication de Feu Vert, Pascal Fraumont, ne décolère pas. Il estime qu’il y a « deux poids, deux mesures » puisque les accompagnateurs des conducteurs qui choisissent la formule « conduite accompagnée » ne sont pas formés. Il n’en résulte pas moins qu’une formation basique des accompagnateurs n’est pas superflue. Ils ne sont pas moniteurs. En revanche, des prix non réglementés vont entraîner de plus en plus de fermetures chez les sociétés de location de voitures à double-commande.

Fermeture des sociétés de location de véhicules à double-commande
4 (80%) 2 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *