Des recharges électriques dans le bitume

recharge sans fil à New York

Le système devrait s’étendre aux véhicules de livraison

A New York, en 2014, les voitures électriques pourront se recharger en passant sur une bouche d’égout. Il s’agira en fait de plaques de recharge par résonance électromagnétique. Elles pourront transmettre du 220 volts et jusqu’à 10 kilowatts d’énergie pour chaque voiture. Les véhicules devront être équipées d’un récepteur et l’application tournera sur un téléphone intelligent. C’est la société Hevo Power qui a développé ce projet. Les premiers points de recharge seront installés à Washington Square Park à New York. Tout d’abord, seulement deux Smart de l’université de New York pourront les utiliser. Un réseau de recharge devrait se développer notamment pour les véhicules de livraison avec l’aide de firmes comme Pepsi et Walgreens. Ce système de recharge automatique participerait à la réduction de la pollution et de répondre à une des principales problématiques des véhicules à batterie : l’autonomie. Les villes de Turin et de Gênes en Italie se sont déjà penchées sur la question. Depuis, plus de dix ans, dans ces villes les bus se rechargent sans fil aux carrefours et aux arrêts de bus. En Corée du Sud, la ville de Gumi a inauguré une route de 12 kms équipée de recharges pour n’importe quelle voiture électrique.

Des recharges électriques dans le bitume
4 (80%) 1 vote

  • Voilà une technologie très intéressante pour les voiture électrique, un peu comme pour les tramways alimentés au sol pour circuler, surtout que pour les ventes de voiture électrique sont encore fébrile d surement au prix, l’autonomie et la présence faible de bornes ce système sera peut être plus répandu !

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *