Des micro-algues dans le carburant

biocarburantDans le département de la Gironde, un véhicule de série vient de fonctionner à l’aide d’un biocarburant qui contient des micro-algues. Après, l’huile de palme, la betterave, le colza le blé et même l’huile de friture, les micro-algues vont permettre de réaliser des économies non négligeables. Pour réaliser cet essai, la société française FERMENTALG  a utilisé un carburant contenant jusqu’à 7 % de micro-algues, les Dunaliella Salina. Cette expérimentation laisse présager un bel avenir à cet additif peu coûteux et facile à produire. La France possède le plus grand littoral d’Europe et pourrait mettre en place 30.000 hectares de salines dans les prochaines années, pour que ces micro-algues puissent proliférer. Alpha Biotech, une société concurrente, a annoncé un début d’industrialisation d’ici à 2017. Aux Etats-Unis, les micro-algues ont aussi la cote. Le gouvernement s’est engagé financièrement et Bill Gates est actionnaire d’OriginOil qui est spécialisé dans les énergies provenant de la mer.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *