Des accidents dus aux radars de feu

radar feu rouge

L’infaillibilité remise en cause

Sur les routes de France, les radars de feu rouge se multiplient. Au 1er février 2013, on comptait 713 de ce type prêts à flasher sur l’ensemble du territoire. Les automobilistes redoutent ce radar qui fonctionne de la façon suivante : un boîtier placé quelques mètres avant le feu déclenche un premier flash au franchissement d’un véhicule sur la ligne d’effet du feu. Puis un deuxième flash se déclenche qui vient confirmer l’infraction. L’amende coûte 135 € et 4 points sont retirés du permis de conduire. Aujourd’hui, la fiabilité de ce système est remise en cause. Certains automobilistes se plaignent de sanctions pour un franchissement au feu orange. De plus, des avocats spécialisés soulignent que ces radars ne font pas l’objet de vérification régulière et soulèvent donc quelques doutes quant à l’infaillibilité du système. De plus, d’autres automobilistes évoquent leur crainte de se faire flasher et donc ont tendance à piler pour éviter le flash, ce qui occasionne plus d’accidents.

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *