Bientôt le code de la route au lycée ?

panneau autoecoleUne commission parlementaire a adopté la possibilité de passer l’épreuve théorique générale (le code de la route) au lycée.

En France, l’Éducation Nationale a déjà en charge l’Attestation de Première Éducation à la Route (APER) en école primaire. Ensuite, au collège les élèves obtiennent l’ASSR1 (Attestation scolaire de sécurité routière de niveau 1) puis au lycée, l’ASSR2. Le système scolaire est déjà familiarisé avec la sécurité routière. Mais aujourd’hui, on envisage d’aller encore plus loin pour que les lycéens puissent passer leur code dans leur établissement en dehors du temps scolaire.

Cette mesure devrait permettre aux inspecteurs d’avoir plus disponibilités pour l’épreuve pratique du permis de conduire. Ainsi les délais de passage à l’épreuve pratique seraient réduits et donc de réduire les coûts.

Aujourd’hui, l’attente moyenne pour repasser son permis est de trois mois (quatre à Paris).Le député de l’Isère, François Brottes s’est appuyé sur l’article L312-13 du code de l’éducation qui précise que « l’enseignement du code de la route est obligatoire et est inclus dans les programmes d’enseignement des premier et second degrés. Le député n’a pas l’intention de s’arrêter là en proposant d’autres lieux possibles pour que tous les jeunes puissent saisir cette opportunité.

L’Assemblée Nationale débutera ses débats le 26 janvier concernant ce projet de loi. Rappelons que les partis d’opposition sont contre ces mesures et préfèrent que l’épreuve pratique du permis soit confiée à des organismes certificateurs agréés.

 

 

 

 

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *