Après la pénurie, les éthylotests seraient-ils polluants ?

Les éthylotests seraient-ils polluants ?

Les fabricants d'éthylotests ont beaucoup de mal à fournir les 36 millions d'automobilistes français. Pourtant, ils sont obligatoires dans les véhicules depuis le 1er juillet mais l'amende ne sera possible qu'à partir du 1er novembre. L'association Robin des Bois met en cause la quantité de chrome VI (classé cancérogène) contenu dans les tubes. Un gramme de chrome VI par éthylotest soit plus de 30 tonnes si on multiplie par le  nombre de conducteurs… De plus, il est conseillé de les renouveler tous les deux ans et il n'y a pas de recyclage prévu pour le moment. Les fabricants se défendent de cette accusation en arguant que le chrome VI se transforme en chrome III (moins dangereux pour l'environnement et la santé) au contact des réactifs. Cependant, il est indéniable que les produits chimiques sont polluants et il faudra bien étudier un traitement spécifique. www.robindesbois.org

Notez cet article